Bureau d’études et conseil en faune, flore et milieux naturels

Expertises écologiques

Contactez-nous
Tél. 05 49 50 18 91
Libellule joyeuse

Nous réalisons les inventaires pour l’ensemble des groupes faune et flore en nous appuyant sur les protocoles standards d’inventaires. Nous privilégions les méthodes non destructrices d’inventaire afin de préserver les populations végétales et animales inventoriées.
Nous sollicitons le cas échéant pour certains groupes, les compétences de spécialistes reconnus dans leur domaine.

Inventaires flore et végétation (habitats)Inventaires fauneInventaire des Zones humidesPlans de gestion, préconisations de gestion

Inventaires flore et végétation (habitats)

Nous mettons en oeuvre les diverses techniques de relevés utilisées pour les inventaires flore et végétation : relevés phytosociologiques, transects de végétation et points quadrats.
Nous intégrons la récolte de Bryophytes et la détermination des espèces.
Nous couvrons l’ensemble de la saison de végétation, afin de caractériser tous les milieux, notamment les boisements et prairies humides, pelouses sèches, landes, végétation amphibie.

 

Les documents de référence utilisés pour la végétation sont CORINE Biotope, le Prodrome des Végétations de France, la Directive Habitats et EUR 15/ EUR 25/ EUR27 et les Cahiers d’habitats et la classification EUNIS.

Nous dressons les listes d’espèces végétales avec statut de protection, statut de rareté et de menace (listes rouges), statut d’invasive.
Toutes les données sont géolocalisées, cartographiées sous SIG et enregistrées dans une base de données.
Les inventaires sont réalisés sur l’ensemble de la saison de végétation de mars (sous-bois) à octobre (milieux amphibies).

Inventaires faune

Oiseaux

Nous mettons à profit les méthodes d’inventaire de l’avifaune nicheuse (points d’écoute Indices Ponctuels d’Abondance STOC EPS et Distance sampling). Les identifications sont réalisées de visu, à l’aide de jumelles le cas échéant, ou par la reconnaissance des chants ou des cris.
Les couples ou mâles chanteurs sont géolocalisés précisément au moyen d’un GPS.

L’avifaune nicheuse est inventoriée par points d’écoute, méthode dite des Indices Ponctuels d’Abondance. Plusieurs sessions étant effectuées d’avril à juin. Les écoutes sont réalisées dans les 4 premières heures de la matinée (après le lever du jour).

L’inventaire des oiseaux hivernants est réalisé de décembre à février par la méthode des Indices Kilométriques d’Abondances (IKA) sur un itinéraire rectiligne, d’une longueur connue et comprise entre 500 et 1000 mètres.

Chiroptères

Nous proposons la recherche de gîtes et la fréquentation d’un site par les chauves-souris par écoute avec détection des individus en vol, à l’aide d’un détecteur automatique d’ultrasons. Les séances de détection sont effectuées à partir de la nuit tombée, pendant toute la nuit. La recherche de gîtes (vieux bâtis, ponts et ouvrages d’art, arbres creux…) est réalisée d’avril à septembre en priorité lors des périodes de transit et période de colonie estivale).

Mammifères semi-aquatiques (amphibies)

Une détection de la présence des individus est réalisée par repérage et/ou analyse des crottes, recherche de crottiers, présence d’empreintes et épreintes et arbres taillés.
La période d’inventaire se déroule en priorité entre avril et octobre.

Mammifères terrestres

Nous privilégions une méthode d’observation directe précise et peu couteuse en temps, les micromammifères ayant tendance à exploiter nombre de caches. La récolte de données avec écoute nocturne permet d’identifier la présence d’espèces discrètes. Les indices de présence sont aussi notés par les restes de repas.
La période d’inventaire se déroule tout au long de l’année en fonction des familles étudiées.

Amphibiens

Nous réalisons des inventaires au niveau des habitats potentiels les plus accueillants, avec au minimum trois passages annuels par habitat potentiel d’Amphibiens, conformément au programme national MARE (« Milieux où les Amphibiens se Reproduisent Effectivement ») de l’Observatoire national de la Batrachofaune française.
La technique la moins perturbante est privilégiée : détection visuelle ou auditive. Complétée si nécessaire par pêche à l’épuisette voire piégeage aux nasses.

Nous localisons les espèces (tablette avec GPS sous forme de données SIG) avec description des caractéristiques physiques de chaque site/point d’eau (dimensions, profondeur, nature du fond, profil des berges), végétation présente (espèces, recouvrement, ombrage).
La période d’inventaire se déroule en priorité de février à juin.

 

Reptiles

L’inventaire des espèces consiste à les détecter visuellement et par écoute pour repérer les déplacements furtifs. Nous utilisons également des « plaques à reptiles » disposées au sol.
Nous nous appuyons sur le suivi PopReptiles pour noter les observations. L’ensemble des observations est géolocalisé.
La période d’inventaire se déroule en priorité d’avril à juin.

Insectes

Symbiose Environnement réalise des inventaires des libellules, papillons de jour, papillons de nuit, orthoptères (criquets, sauterelles, grillons, Mantes et Cigales), coléoptères.
Nous utilisons des méthodes non destructrices d’inventaires : écoutes, prospections à vue, Filet Fauchoir, battage avec le « parapluie japonais », capture/relâche au filet.
Pour les papillons de jour, nous mettons en oeuvre le protocole standardisé d’échantillonnage (STERF : Suivi Temporel des Rhopalocères de France).
Pour les odonates, nous mettons en oeuvre un protocole standardisé d’échantillonnage compatible avec le programme STELI (Suivi Temporel des Libellules).
La période d’inventaire se déroule en priorité de mars à octobre.

Libellules

Papillons de jour

Papillons de nuit

Orthoptères

Coléoptères

Inventaire des Zones humides

L’inventaire des zones humides repose sur une législation inscrite au code de l’environnement (Art. R.211-108) et précisé par l’Arrêté du 24 juin 2008 modifié par l’arrêté du 1er octobre 2009 et la circulaire du 18 janvier 2010 puis modifié par l’arrêté du 1er octobre 2009. Le Conseil d’Etat en date du 22 février 2017 n°386325 a considéré que le critère pédologique est nécessaires dans tous les cas pour caractérisation d’une zone humide.

Nous inventorions la flore afin d’établir la liste des espèces présentes et de déterminer la proportion d’espèces hygrophiles présentes sur la placette.
Nous réalisons également les sondages pédologiques à la tarière afin de confirmer les limites ou vérifier la présence de zones humides.

Nous apportons une grande compétence dans l’étude et la réalisation de plans de gestion des zones humides (marais littoraux, lacs, tourbières…)

Plans de gestion, préconisations de gestion

Pour les sites Natura 2000, les Espaces Naturels Sensibles ou autres espaces ayant une valeur patrimoniale, nous rédigeons des plans de gestion complets ou simplement des préconisations de gestion.

Nous apportons une expérience de plus de vingt ans dans le domaine des plans de gestion, pratique initiée au sein des Réserves Naturelles de France, poursuivie dans le réseau des Conservatoires d’espaces naturels puis au sein de Symbiose Environnement.